Lee Hwayun

Lee Hwayun


Je me souviens de mon premier cours de yoga. C’était en 2011 à Ubud, Bali. Je ne connaissais rien encore à cette pratique mais étant dans ce que je considérais un haut lieu du yoga je m’y suis mise. L’endroit était magnifique. Nous étions au dernier étage d’un bâtiment à l’architecture traditionnelle avec une vue sur les toits balinais et les palmiers. À tout cela s’ajoutait un coucher du soleil splendide et paisible. C’était réellement un lieu magique pour réaliser sa toute première pratique de yoga ! Mais j’ai trouvé le cours très difficile. Je ne comprenais pas comment les élèves autour de moi se mettaient dans toutes ces postures diverses. Mes talons ne touchaient pas le sol en chien la tête en bas et Dandasana (une posture qui me paraissait pourtant facile de loin) me posait un grand défi. J’avais envie de partir mais mon ego ne me l’a pas permis.

Après cet enchaînement de postures vigoureuses il s’est passé quelque chose de magique dans la toute dernière : Savasana. Je me sentais plus que jamais connectée à moi-même ; et j’avais l’impression de sentir tous les nerfs de mon corps. C’est cette sensation qui m’a poussé à continuer dans la pratique.

Pour ce qui est de l’Ashtanga Yoga, je l’ai découvert quand je suis rentrée en Corée en 2012. C’était une pure coïncidence car le studio le plus proche de moi c’était Ashtanga Yoga Korea. J’ai adoré ! C’est comme ça que l’Ashtanga est devenu ma pratique de préférence.

Quand j’ai déménagé à Paris en 2014 pour poursuivre un diplôme de master je suis devenue plus déterminée dans ma pratique et c’est à ce moment là que j’ai trouvé Ashtanga Yoga Paris. Ayant fait beaucoup de déménagements je ressentais le besoin d’ancrage ; la pratique régulière de l’Ashtanga à AYP s’est révélée un super outil pour cela. Cette dernière m’aidait à rester connectée au plus profond de moi-même. Plus je puisais dans la pratique, plus je m’intéressais à la philosophie derrière la pratique physique.

Depuis, j’ai pu étudier avec plusieurs enseignants de grande qualité y compris Linda Munro, Gerald Disse, David Swenson et bien d’autres. Pour approfondir mes connaissances je poursuis actuellement une formation professorale de 300 heures à AYP.

Tout comme mes enseignants l’ont fait, j’aimerais aider les autres à découvrir le yoga comme outil pour se connecter au plus profond de soi-même.



<< Tous les enseignants